En quoi consiste un contrôle des émissions automobiles ?

La France est fortement engagée dans la transition écologique. D’ici 2050, elle compte atteindre la neutralité carbone. Les efforts sont déjà en marche pour limiter les émissions atmosphériques des véhicules. La réduction de la pollution est une préoccupation croissante du gouvernement. Les contrôles des émissions se renforcent grâce au lancement des tests d’émissions lors du contrôle technique des véhicules. En quoi ça consiste ? Nous allons faire un point à ce sujet. 

L’intérêt des tests d’émissions

Les tests d’émissions font désormais partie intégrante du contrôle technique des véhicules. Ils permettent de : 

Avez-vous vu cela : Qu’est-ce que l’éco-conduite et comment l’appliquer ?

  • Vérifier le bon fonctionnement du véhicule. 
  • S’assurer que la pollution émise par le moteur demeure faible. 

Les tests d’émissions peuvent échouer au contrôle technique strict si la voiture n’a pas été entretenue régulièrement. 

On effectue un contrôle des émissions pour tester le niveau de pollution produite par le moteur. Ainsi, lors du test, on mesure cette émission à partir du tuyau d’échappement de l’auto. On vérifie si le véhicule ne dépasse pas le seul accepté. Toutefois, il faut savoir qu’une grande différence existe entre les tests d’émission attribués aux véhicules diesel et essence. Pour trouver d’autres informations, consultez https://www.guide-auto.com/

A lire en complément : Pourquoi la reprogrammation moteur vaut-elle la peine ?

Contrôle des émissions pour les véhicules diesel

Pour les véhicules diesel, le contrôle des émissions prend compte de l’opacité ou de la densité des particules qui échappent des gaz d’échappement. Les professionnels utilisent une chambre à lumière pour mesurer cet indicateur. De ce fait, si la lumière est déformée, la concentration de particules sera élevée. L’analyseur utilise ensuite ces données pour connaître la valeur d’opacité. La valeur de la plaque d’une auto figure sur la plaque de châssis de la voiture. On l’utilise los d’un contrôle des émissions effectuées sur les véhicules de diesel.  Cette valeur correspond à une donnée du constructeur sur le niveau auquel le véhicule doit se situer pour faire un test d’émissions.  

Contrôle des émissions pour les véhicules à essences

Pour les véhicules à essence, un test d’émissions de gaz d’échappement évalue généralement les gaz de l’échappement. Il faut se référer à la lecture préalablement fixée pour situer les limites spécifiées pour le véhicule. Il s’agit de : 

  • CO ou Monoxyde de carbone : un gaz toxique.
  • HC ou Hydrocarbures : un carburant non brûlé. 
  • Lambda : une mesure calculée.

Ainsi, le taux élevé de CO ou de HC qui ne se situe pas dans la plage spécifiée. De même aussi pour un Lambda élevé. La valeur idéale est le Lambda 1. 

Pour reconnaître les émissions de CO2, il faut simplement vérifier la consommation du carburant. Si un véhicule consomme plus et si le nombre de kilomètres parcourus a diminué avec un litre, la production de CO2 est alors importante. Ainsi, pour réussir un contrôle des émissions, il faudrait : 

  • Assurer le bon fonctionnement du circuit de post-traitement des gaz d’échappement. 
  • Assurer une parfaite combustion du carburant.